LA MORT DU CORONAVIRUS     L'APRES COVID 

L'APRES HIV

    0: symptôme les nouveaux nés mouraient après 2 ans.
       J'ai constaté qu'en 1800 dans la généalogie
       d'un couple que tous les enfants mouraient après 2 ans.
       coïncidence ou le HIV était déjà là,
       à cette époque la fidélité était de rigueur.
       le temps a passé et le HIV
       fait toujours partie de notre vie, à notre époque ?

L'APRES COVID

    1: Les vaccins sont inefficaces,
       car le virus mute comme le HIV.
       Les vaccins seront utiles pour
       protéger les personnes à risque
       qui ne veulent pas être confiné.

    2: Il faudra se concentrer sur la recherche
       sur la prise en charge des contaminés
       qui auront besoin d'être hospitalisés.
   
    3: Lore d'une hospitalisation
       il faudra se concentrer sur les
       personnes à risque contaminées.
       il faudra une équipe de pistage
       avec les moyens colossaux
       comme par exemple la sécurité nationale
       la CIA ......

    4: Avec cet arsenal on pourra déconfiner
       avec des risques limités.

    5: Le problème avec les coiffeurs, et les autres,
       10 coupes/jour = 300 contacts/mois,
       faudra déterminer le maximum de contacts/jour
       et interdire définitivement toutes
       les activités qui dépassent un nombre de contact
       a déterminer, car comme pour le HIV
       il n'y aura pas de solution fiable pour le COVID ?

    6: Remodeler la société
       Plus de parties politiques.
       Plus de religions
       Plus de sport ......
       Tout dépendra du nombre de contacts minimum
       pour une transmission acceptable.

    7: Avec ces conditions on peut reprendre
       notre vie d'avant covid

    8: Limite des contacts maximum
       Prendre pour base une classe à l'école max 30 contacts.
       Equiper les écoles de plusieurs entrées,
       plusieurs cours de récréation.....

    9: Pour les coiffeurs et pour les autres
       Il et impensable de pouvoir survivre avec 30 contacts.
       Pour une solution on peut imaginer un coiffeur,
       qui possède plusieurs ouvriers, avec plusieurs salles
       répartient dans la commune selon les besoins.
       Pour ces professions il faudra supprimer
       toutes les charges, ça deviendra une activité
       de service publique.

   10: A vous de chercher des solutions VIABLE ?????
  
   UE